bernadette_moreau.jpg

Je m'appelle Bernadette Moreau

Après des études universitaires qui m'ont amenées à enseigner  durant une quinzaine d'années dans des établissements de la région de Namur, j'ai repris des études pour devenir psychothérapeute. La Gestalt thérapie a été ma formation de base à laquelle, plus tard, j'ai ajouté la psychopathologie. J'ai professé en privé une vingtaine d'années et aujourd'hui je suis à la retraite et grand-mère de cinq petits fils...et d'une petite fille dernièrement!!

Si je devais tirer une conclusion de toutes ces années passées à  écouter et accompagner des patients, je dirais qu'une thérapie accomplie devrait mener la personne qui le désire à aller au-delà de la résolution des problèmes perçus par le petit égo. Elle devrait la conduire vers sa vraie Nature, celle qui prend conscience que l'Amour est son véritable héritage. Si la thérapie n'y arrive pas fréquemment, c'est que nous croyons tous, thérapeutes compris, que nous sommes séparés de la Source et les uns des autres. Le Pardon est un moyen de mettre fin à cette croyance et de rétablir l'écoulement libre et spontanné de l'amour envers nous-même, les autres et la Source.

Je me souviens qu'en fin de thérapie, certains patients posaient l'inévitable question du "Et quoi maintenant?". Ma réponse les poussait parfois vers la méditation, le silence, la spiritualité pour nourir l'action... Mais si j'avais connu cet outil merveilleux qu'est le Cercle de Pardon, je les aurais vivement encouragés à le pratiquer...